<img src="//bat.bing.com/action/0?ti=5118328&amp;Ver=2" height="0" width="0" style="display:none; visibility: hidden;">

Les secrets des commerces d’antan appliqués au référencement

Par Invité le 26 sept. 2017 |

Partager :

Si c’est dans les vieilles casseroles que l’on prépare les meilleures soupes, c’est peut-être aussi chez les commerçants de notre enfance que l’on trouve les meilleures astuces pour travailler son référencement naturel (et sur notre guide en ligne :)).

Nous avons tous en tête le souvenir de ce magasin, peut-être cet épicier, qui vous connaissait par votre prénom, où vous étiez toujours sûr de trouver les produits que vous attendiez, qui pouvait vous mettre en relation avec d’autres professionnels et qui sponsorisait le club de football local pas seulement pour faire sa publicité, mais aussi pour mieux s’intégrer dans sa communauté.

Avec une telle attitude, c’est chez lui que tous les membres de votre famille se rendaient en priorité dès qu’il fallait effectuer un achat. Et si je vous disais qu’il est possible d’obtenir le même résultat sur internet !

 

Comprendre le référencement pour mieux l’utiliser

Si ce petit épicier était aussi populaire, c’est parce qu’il connaissait très bien son métier, mais aussi le territoire où il s’était installé. C’était là le vrai secret de sa réussite.

Pour le référencement, c’est exactement pareil : il ne vous suffit pas d’ouvrir un site internet pour que tout le monde se précipite chez vous. Vous devez apparaître comme un expert, être actif et inciter d’autres personnes à parler de vous. Et vous devez toujours, toujours, être capable de répondre aux questions de vos clients.

Si vous répondez à ces objectifs, les moteurs de recherche vous trouveront très intéressant… et les internautes les suivront !

 référencement commerce

 

Ce n’est pas qu’une histoire de technique (mais un peu quand même)

Il fut un temps où le commerçant de votre rue pouvait calculer ses additions à la main sur un bout de cahier avant de vous annoncer le montant à payer. Il n’avait même pas besoin d’une enseigne pour montrer qu’il était là.

Ce n’est plus tout à fait pareil aujourd’hui : il ne suffit plus d’avoir une vitrine pour attirer le chaland.

Néanmoins, certains conseils de l’époque restent toujours valables :

  • Ne faites pas attendre trop longtemps le client : si votre page est trop lourde et longue à charger, ils iront voir ailleurs (utilisez l’outil de Pingdom pour vérifier le temps de chargement de vos pages).
  • Choisissez un nom facile à retenir : c’est plus simple de dire qu’on va « chez Bébert » que chez l’épicier. Il ne faut pas qu’il y ait de confusion possible sur votre identité. Pour encore plus de pertinence, votre nom de domaine doit être celui de votre entreprise.
  • Guidez vos clients vers les bons produits : ils ne devineront pas tout seuls que vous leur vendez un nouveau produit super performant si vous ne le leur dites pas. Et vous savez ce qui indique à un moteur de recherche ce que vous proposez ? Des balises. Une balise Title, un autre pour la meta-description, des H1 et H2 bien utilisés, la balise alt complétée pour les images… Tout cela, c’est comme des flèches lumineuses clignotantes !
  • Investissez surtout dans les produits qui se vendent : si les actions menées pour améliorer votre référencement ne vous apportent pas de résultat, oubliez-les et testez-en d’autres. De même si certaines pages n’ont jamais de visite, demandez-vous comment les améliorer. Rien n’est jamais figé dans le temps.

 

Rendez votre site attrayant

Dans une boutique physique, il faut que les clients trouvent facilement ce qu’ils cherchent. Et s’ils peuvent être attirés par d’autres produits auxquels ils n’avaient pas songé, c’est encore mieux.

C’est pareil sur internet. Concevez la structure de votre site internet pour que vos clients puissent facilement atteindre ce qu’ils souhaitent : un lien direct vers vos services ou vos produits, des pages claires qui détaillent vos tarifs, vos conditions, vos contacts, vos spécificités… Évitez le fouillis, rangez bien vos étagères et les internautes auront envie de rester sur place et de passer d’une page à l’autre.

Surtout que ce genre d’attitude est remarquée et appréciée par les moteurs de recherche : s’ils constatent qu’une personne qui a cliqué sur un résultat de requête demeure longtemps sur le site, ils le classeront d’autant mieux !

 

Montrez que vous pouvez vous rendre utile

Vous vous rappelez de l’attitude de votre commerçant préféré ? Il pouvait discuter de la météo avec une grand-mère et des soucis dentaires avec une jeune mère de famille. Il était aussi capable de fournir des informations sur les derniers événements de la ville.

Je vous incite fortement à agir de même sur votre site internet. Vos articles de blog, qui seront lus et commentés, voire partagés, contribueront à améliorer votre référencement.

Entre deux entreprises qui proposent des produits similaires, c’est le contenu présenté sur leur site qui peut faire la différence ! Tout est une question d’attitude : vous offrez de votre temps, de votre expertise, de votre personnalité… et un service est toujours rendu !

 

Créez du lien

Même aujourd’hui, les commerçants se regroupent : on est toujours plus fort à plusieurs que tout seul dans son coin (si vous voulez rencontrer d’autres dirigeants de TPE, je vous engage à participer aux ateliers organisés par les Foliweb).

Au risque de me répéter : les stratégies du monde réel fonctionnent aussi dans le virtuel. Si vous avez des partenaires, des gens qui acceptent de créer des liens vers votre site internet, votre référencement en sera renforcé.

Proposez de rédiger des articles de blogs sur d’autres sites en échange de ces liens vous aidera à vous faire connaître (cet article que vous lisez présentement est la preuve que nous sommes des cordonniers bien chaussés :)).

Mais ne comptez pas que sur les autres : créez un maillage interne entre les pages de votre site. Un lien dans un article de blog vers un de vos produits, vers un guide ou vers un ancien article incite les gens à rester plus longtemps. Capitalisez également sur l’impact des réseaux sociaux : plus vous vous montrez, plus vous serez vu. C’est juste une question de logique.

Une autre leçon que vous pouvez retenir des commerçants d’antan, c’est la patience. Le référencement naturel peut prendre du temps. Seul l’ensemble de ces actions vous aidera à atteindre la première page de Google, puis le haut de celle-ci. Mais cela ne se fera pas en un jour…

 

A propos de l'auteur 

Profil-Camille.pngCamille est un des fondateurs de Neocamino, la solution de communication pour les créateurs, les indépendants et les dirigeants qui veulent trouver des clients par internet. Vous souhaitez être guidé dans votre communication sur internet ? Demandez un RDV offert avec un de nos conseillers pour obtenir des pistes d’amélioration de votre présence en ligne.

Crédit photo : Aaron Burden

 

New Call-to-action

Autres articles

false