<img src="//bat.bing.com/action/0?ti=5118328&amp;Ver=2" height="0" width="0" style="display:none; visibility: hidden;">

Email marketing : pourquoi ne va-t-il pas mourir en 2018 ?

Par Julie Hamon le 6 févr. 2018 |

Partager :

L’email marketing existe depuis déjà plus de 30 ans ! Que l’on soit particulier ou professionnel, c’est aujourd’hui devenu un outil de communication indispensable à notre quotidien. Ainsi d’après la SNCD, 94% d’entre nous consultent leur boîte de réception au moins une fois par jour[1] ce qui est bien représentatif de l’importance de ce canal de communication.

Néanmoins l’utilisation croissante des réseaux sociaux et l’apparition de services de messagerie associés à ces médias font dire à beaucoup que l’email marketing est mort et bientôt enterré. Mais l’emailing est-il si « has been » que ça ?

Comme vous le verrez ci-après, pour nous l’email marketing a encore de beaux jours devant lui. Nous verrons notamment ensemble :

  • Pourquoi les emailings sont-ils toujours autant utilisés ?
  • Quels en sont les avantages pour les professionnels ?
  • Et pourquoi privilégier ce moyen de communication plutôt qu’un autre ?

 

 

Email marketing : un peu d'histoire

Au début des années 2000, les marketeurs avaient pour habitude d’envoyer régulièrement un nombre d’email marketing très important dans le but de toucher un maximum de personnes et en espérant que leurs clients finissent par acheter. Une stratégie dite "d’envoi d’emails en masse".

Cette technique comparable à celle des spammeurs, donnait des résultats faibles, mais surtout un fort désengagement de la part des destinataires. Emails marketing et spams étaient alors difficiles à différencier.

Il ne faut donc pas oublier ce qui révèle la véritable réussite d’une campagne emailing : la satisfaction des destinataires. Une étude réalisée par Hubspot en 2016[2] a notamment démontré que 78 % des consommateurs se désabonnent des communications des marques parce qu'ils en reçoivent trop.

 

L'emailing de nos jours

Les destinataires sont devenus plus exigeants et souhaitent donc recevoir des messages plus personnalisés qui répondent à leurs besoins, des messages qui "leur parlent" : 

  • 70% d’entre eux préfèrent communiquer par email avec leurs marques et entreprises préférées [3].
  • 82% des français pensent qu’il sera toujours le moyen de communication privilégié des marques dans 10 ans [4].

In fine, ce canal de communication reste très apprécié par les consommateurs car les contenus reçus sont en général de plus en plus riches et intéressants pour les internautes : de l’offre promotionnelle au contenu institutionnel, les marques redoublent d’ingéniosité pour satisfaire leurs abonnés. Voici notamment une liste non exhaustive de types d’emailings que vous pouvez envoyer :

  • Offres promotionnelles
  • Contenus informatifs
  • Conseils et astuces
  • Contenus institutionnels
  • Offres personnalisées
  • Etc.

La seule limite reste votre imagination.

La clé sera d'instaurer un climat de confiance, de mettre leur intérêt en avant, et de toujours chercher à leur plaire pour réussir à fidéliser vos clients et abonnés. Nous ne le dirons jamais assez mais appliquez l’idée selon laquelle "la qualité vaut mieux que la quantité". Au lieu d’envoyer massivement des emails à des millions de contacts, il faut plutôt chercher à envoyer vos communications à moins de destinataires, avec un contenu plus ciblé et personnalisé, l'objectif final étant de mieux répondre aux attentes et aux besoins de vos contacts.

 

Email marketing : un levier toujours efficace ?

L'emailing est loin d'être mort

D’après une étude de l’Experian Marketing Services [5], l’envoi d’emailings reste le canal le plus utilisé par les marketeurs pour communiquer (95% des personnes interrogées affirment s’en servir), devant les sites internet (91%) et les réseaux sociaux (73%).

Des chiffres qui ne trompent pas...

  • 94% des internautes consultent leurs boîtes email au moins une fois par jour [1].
  • En moyenne, 1$ dépensé en emailing rapporte 38$ [6].
  • Le taux d’ouverture unique moyen en B2C est de plus de 23% en France et reste en légère progression par rapport à l’année 2016 [7].
  • Le taux de réactivité (taux d'ouvreurs ayant cliqué) moyen en B2C se situe aux alentours de 12,5% en 2017 [7].
  • D’après l’étude de la SNCD, la newsletter se classe au premier rang des méthodes de communication utilisées par les marques pour interagir avec leurs clients. 32% des abonnés seraient même prêts à fournir des informations personnelles ou leurs centres d’intérêts pour plus de personnalisation [8].

L’email a également su muter avec la montée en puissance du mobile et des Smartphones. Aujourd’hui avec le responsive design, plus besoin d’un ordinateur pour consulter nos emails. En 2017, même si l’ordinateur reste le support le plus utilisé pour consulter ses emails, de plus en plus d’internautes les consultent directement via leur appareil mobile : 61% lisent leurs e-mails depuis un smartphone, (+ 64% par rapport à 2014). Aujourd’hui en France, plus de 23 millions de personnes consultent donc leurs emails sur leurs mobiles et ce chiffre ne cesse d’augmenter [9].

 Devenir un pro en Email marketing

 

4 avantages de l’email marketing

C'est économique !

L’email marketing reste très avantageux économiquement, ce qui explique également son succès infatigable. En utilisant les emailings, le coût d'acquisition client reste faible, l'envoi d'emails étant peu coûteux. Et même si le contact ne réagit pas tout de suite, il existe aujourd’hui de nombreuses possibilités pour le convertir en client.

D’après une étude réalisée par emarketer, le ROI de l’email marketing est bien plus élevé que les autres canaux aux alentours de 122%. A titre de comparaison celui des réseaux sociaux serait estimé à 28% [10].

C'est simple et varié !

La rédaction et l’envoi d’une campagne d'email marketing se fait en quelques clics et permet une grande liberté dans sa conception.

En effet, il n’y a pas de limite de caractères (contrairement au SMS par exemple) et les emails peuvent prendre des formes différentes comme nous l’avons vu précédemment : d’un simple texte, à des articles illustrés ou encore des gifs... C’est à vous d’être créatif pour être attractif !

De plus, nous ne le répéterons jamais assez mais il est crucial d’intégrer un lien dans son email car c’est un bon moyen de diriger le lecteur vers un site web, un article, ou encore vos pages sur les réseaux sociaux…

C'est ciblé et percutant !

Comme nous le rappelions précédemment en ce qui concerne l’email marketing l’adage "la qualité vaut mieux la quantité" n’a jamais été aussi vrai. Aujourd’hui de nombreux outils vous permettent de personnaliser votre communication en utilisant des informations existantes dans votre base de données client. Il est plus qu’important d’exploiter ces données pour effectuer un ciblage précis et pour élaborer le contenu de vos communications.

Plus le contenu est personnalisé, plus l’attention de votre client sera ténue. Cela prouve que vous lui prêtez un intérêt particulier et qu’il a eu raison de partager avec vous ses informations personnelles. En adaptant un e-mailing à chaque profil de client ou de prospect, vous pourrez rendre une campagne beaucoup plus efficace pour amener un acte d’achat.

Les outils de personnalisation des emails actuels sont relativement simples d’utilisation, vous pouvez notamment ajouter des champs de personnalisation très facilement lors de la création de votre emailing. Au moment de l’envoi, le message sera automatiquement complété du nom de la personne par exemple. Ce genre de petites personnalisations, faciles à mettre en place vous apportera de bien meilleurs résultats. Une étude d’Hubspot de 2014 a démontré que les emails qui utilisaient le prénom dans l’objet ont un bien meilleur taux de réactivité que les emails sans objet personnalisé : un petit détail qui change tout.

C'est mesurable !

Le dernier avantage que nous citerons est le fait que c’est un moyen de communication pour lequel il est facile de mesurer les résultats. De nos jours, les solutions d’emailing vous permettent d’obtenir des statistiques sur vos campagnes afin d’étudier précisément le comportement de vos clients.

Il est donc très facile d’analyser les performances pour pouvoir réajuster sa stratégie en temps et en heure : taux d’ouverture, taux de clics, taux de réactivité, taux de désabonnement, ou encore taux de conversion.

 

L'avenir des campagnes emailing ?

Comme vu précédemment pour 82% des consommateurs français, l’email est considéré comme le canal qui sera le plus utilisé sur les 10 prochaines années, devant le SMS (77%) et Facebook (75%) [4].

L’email marketing est aujourd’hui ancré dans les pratiques de la société, des habitudes se sont donc créées. Malgré les nombreuses évolutions technologiques, si l’email reste un outil de tous les jours, il faut continuer à suivre les habitudes des consommateurs (mobilité, personnalisation...) et varier les canaux de contacts (email marketing, SMS, messages sur répondeur, réseaux sociaux...). 

Pour conclure, nous pouvons souligner le fait que l’email marketing reste aujourd’hui une technique de marketing direct privilégiée car elle est quasi-indispensable. L’email marketing est et reste très efficace en termes de résultats, surtout si vous utilisez les leviers adéquats : c’est-à-dire en ciblant votre clientèle et en personnalisant les messages pour fidéliser au maximum. Autrement dit, Il faut continuer à installer un climat de confiance et d’écoute pour que vos clients se sentent privilégiés.

Sources :

[1] Etude SNCD : Email Marketing Attitude BtoC 2016
[2] Etude Hubspot : Native Advertising Rises As Consumers Opt Out
[3] Article : https://www.newsletter2go.fr/blog/l-emailing-a-t-il-un-avenir/
[4] Etude de Morar Consulting réalisé en France et au Royaume-Uni
[5] Article : https://comarketing-news.fr/les-chiffres-cles-de-lemail-marketing-en-france-et-en-europe/
[6] Article : https://www.presse-citron.net/email-sms-le-match-des-tactiques-marketing-infographie/
[7] Etude Cheetah Digital : Performances de l’email marketing en France 2017
[8] Etude SNCD : Email Marketing Attitude BtoC 2016
[9] Etude SNCD : Email Marketing Attitude BtoC 2016
[10] Etude eMarketer.com : DMA & Demand Metric 2016

Campagnes Emailing

Julie Hamon

Ecrit par Julie Hamon

J'ai rejoint Digitaleo en 2017 en tant que Chargée Marketing après deux ans à Londres au sein de l'agence 1000mercis. Passionnée par le marketing digital, je travaille quotidiennement avec les différents services de Digitaleo pour créer des contenus à destination de nos prospects et clients.
false