<img src="//bat.bing.com/action/0?ti=5118328&amp;Ver=2" height="0" width="0" style="display:none; visibility: hidden;">

Le Commerce et la transformation digitale

Par Maxime James le 28 juin 2016 |

Partager :

La majorité des experts en communication et en organisation d’entreprise constatent que les acteurs de l’économie nationale ont mal appréhendé l’importance des changements qu’impliquait la Révolution du numérique. Alors qu’Internet est entré dans la troisième phase de son développement, la Transformation du numérique s’impose comme un thème stratégique qui pèsera clairement sur les perspectives de l’entreprise.

Le marketing multicanal devient ainsi l’arme la plus pertinente pour une compagnie. Les bouleversements des secteurs commerciaux sont tels que les grandes entreprises d’hier ont du mal à maintenir leur suprématie, alors que les grandes entreprises d’aujourd’hui n’existaient même pas il y a moins de 20 ans ou alors elles avaient une taille insignifiante.

 

La Transformation numérique, le décalage incompréhensible

 

Toutes les études démontrent que depuis l’apparition d’Internet, les consommateurs ont changé leurs habitudes de vie. Plus de la moitié des Français ne peuvent plus réaliser leurs activités quotidiennes s’ils ne sont pas connectés. Cette dépendance à l’accès Internet se retrouve dans tous les domaines, le professionnel comme le privé. On ne cesse donc pas de répéter depuis plusieurs années que ces changements sont profonds et qu’ils sont durables. La Transformation numérique est l’expression d’une Révolution qui touche les modes de vie des particuliers et sculpte les stratégies entrepreneuriales.

Pourtant, une récente étude publiée par l’Institut McKinsey1 révèle que le décalage est énorme entre la vision que les chefs d’entreprise ont de la Transformation numérique et la réalité de cette mutation dans la vie quotidienne de leurs clients. Pour beaucoup de ces leaders, il s’agit d’une simple mode, d’une tendance passagère qui a peu d’importance sur la pérennité de leur commerce. D’ailleurs, les enquêtes récentes de la Banque Publique d’Investissement montrent que seuls 10 % des entreprises du CAC40 considèrent la Transformation numérique comme une urgence. Plus étonnants encore, seulement 15 % des sociétés françaises estiment que les apports de leur Direction des Systèmes d’Information répondent aux attentes des métiers.

 

La Transformation Numérique portée par l’IoT

 

Internet-des-objets.jpgCe décalage est préoccupant, car Internet entre désormais dans sa troisième phase de croissance. La naissance d’Internet a été la première étape de cette Révolution. Elle a été suivie par celle de la création des réseaux sociaux, laquelle a généré un nouveau mécanisme de communication entre les hommes. La majorité des entreprises ont alors ouvert leur compte Facebook et Twitter et se sont ainsi intégrées à ce vaste réseau de communication.

La troisième étape de la Transformation numérique est celle de l’Internet des Objets (IoT). Désormais, les appareils communiquent entre eux. Il suffit qu’une personne ait un ordinateur, un smartphone ou une tablette pour que l’on puisse connaitre ses envies et satisfaire ses attentes. Cependant, cet échange entre les objets ne se limite pas à ces quelques terminaux. Les voitures, les robots ménagers, les robots tondeuses, le système de chauffage des maisons, l’éclairage des villes ou la gestion des parkings sont désormais des objets qui se régulent de manière autonome et en fonction des données qu’ils reçoivent d’un capteur ou d’un autre appareil connecté.

Dans ce contexte, le marketing multicanal devient un concept incontournable. Capter des données fiables et les analyser est l’un des fondements des nouvelles stratégies de communication. Envoyer un message commercial adapté à chaque prospect en tenant compte de son profil de consommateur et du type de terminal qu’il utilise est la clé de la réussite commerciale d’une entreprise.

 

Gérer sa communication et développer ses ventes

 

Communiquer-et-developper-ses-ventes.jpgCap Digital, un organisme indépendant qui regroupe plus d’un millier d’adhérents composé de grandes, de moyennes et de petites entreprises mesure régulièrement l’Indice de Transformation Numérique moyen des entreprises françaises. Selon cet indice, seuls 33 % des entreprises françaises investissent judicieusement dans la Transformation numérique. Les freins évoqués sont : le coût (62 %), le manque de compétences (52 %), mais aussi la résistance au changement (52 %) ou le manque de volonté des managers (29 %).

Or, comme on vient de le voir, la Transformation numérique est en route et elle ne s’arrêtera pas. Pour survivre dans ce nouvel environnement concurrentiel, il ne suffit plus de développer des applis ou de créer des liens sur Facebook. Il faut construire un plan de communication global qui se base sur l’IoT.

Une entreprise doit disposer d’une base de données dense et actualisée ainsi que d’un logiciel qui aidera à la rédaction de SMS, de MMS et de newsletters. Ce logiciel doit également diffuser ces messages en temps en heure à un groupe de prospects sélectionnés automatiquement et selon des critères spécifiques.

Le responsable doit alors disposer d’indices de performance relatifs à cette forme de communication. Taux de réception, taux d’ouverture, taux de lecture et taux de transformation sont les principaux indicateurs de ces actions. Grâce à l’IoT, ces indices peuvent être consultés en direct sur l’un des nombreux rapports que tient à jour le logiciel. Ils permettent d’ajuster une campagne et de l’améliorer.

 

La Transformation numérique modifie toutes nos méthodes de travail et toutes nos manières de communiquer. Elle ne peut pas et elle ne doit pas être ignorée.

 

New Call-to-action

1 Accéler la mutation numérique des entreprises, McKinsey, Septembre 2014

Commerce

Maxime James

Ecrit par Maxime James

Accro aux médias sociaux, j'évolue depuis plus de 7 ans dans ce domaine. De la stratégie à la création de contenu, je veille et travaille sur la globalité du métier. Chez Digitaleo depuis 2016, je travaille avec différents services dans l'élaboration de contenus digitaux et la communication sur les réseaux sociaux.
false