<img src="//bat.bing.com/action/0?ti=5118328&amp;Ver=2" height="0" width="0" style="display:none; visibility: hidden;">

Les commerces de proximité au temps de la transformation digitale

Par Maxime James le 9 août 2016 |

Partager :

Le petit commerce a une fonction économique et sociale fondamentale dans l’organisation du pays. Sa permanence dans les centres-ville et les quartiers résidentiels passent par une adaptation rapide aux constants changements des habitudes des consommateurs. La transformation digitale est la nouvelle phase de ce changement. Perçue comme une menace invisible, la transformation digitale est en réalité une opportunité qui apporte de nombreux outils pour générer davantage de trafic en magasin.

 

Un secteur menacé depuis des années

 

CommerceProximit-1.jpgAu cours des dernières décennies, le petit commerce a été soumis à une forte concurrence. Ce furent d’abord les hypermarchés et les supermarchés qui se sont installés aux portes de toutes les communes de l’Hexagone et aujourd’hui, c’est l’e-commerce qui tente de séduire tous les consommateurs potentiels en s’invitant dans les ordinateurs ou les téléphones mobiles de la population.

La qualité du contact client et la qualité de l’offre marchande ont permis au petit commerce de résister à des concurrents puissants et organisés. Mais pour lutter contre cette nouvelle concurrence protéiforme et durable, le commerce de proximité doit s’adapter rapidement sous peine de disparaitre définitivement.

 

Adopter la transformation digitale

 

Internet est souvent perçu comme une menace par le petit commerce. Ce vaste monde du numérique est l’espace du e-commerce et notamment des Pure Players comme Amazon, eBay, Salenza, Stylight…

Conscients que leurs clients surfent en permanence sur le Net, que ce soit à travers leur smartphone ou leur ordinateur de bureau, les commerçants de proximité ont franchi le pas en adoptant certains éléments du e-commerce. Ils seraient un peu plus de 50 % à posséder leur site en ligne. La moitié d’entre eux en assure eux-mêmes la gestion alors que 40 % ont délégué cette tâche à un prestataire extérieur. Peu connaisseurs des possibilités qu’offrent Internet, les administrateurs des boutiques de quartier ont conçu des sites en ligne purement informatifs. Les ¾ de ces espaces ne servent qu’à présenter les produits et les services du commerçant, l’adresse du magasin et ses horaires d’ouverture. Moins d’un tiers de ces sites propose un formulaire de contact. Il est très rare que le site en ligne d’un magasin de proximité soit utilisé comme un espace de prise de commande et de facturation.

Précisons que parmi la moitié des commerces indépendants qui n’ont pas de site en ligne, plus de 80 % n’envisagent pas d’en créer.

 

Des solutions sur mesure

 

CommerceProximit-2.jpgLes principaux motifs de ce désintérêt vis-à-vis des nouvelles technologies sont le manque de temps pour optimiser le référencement du site sur les moteurs de recherches et le manque de compétence dans la rédaction des contenus. Ces deux faiblesses peuvent être facilement corrigées.

En effet, il existe des programmes professionnels qui permettent de gagner du temps, de créer une e-boutique attrayante, de vendre en ligne ou de gérer des campagnes emailing efficaces.

Ces solutions analysent les sites en ligne de chaque secteur d’activité (épicerie, concessionnaire auto, boutique de mode, etc.) afin de dégager les codes couleur et les mises en page les plus communes de ces types de commerce. Le logiciel peut ainsi proposer des modèles originaux qui collent parfaitement au secteur d’activité concerné.

La base de données des clients peut être segmentée (genre, âge, profession, lieu de résidence, etc.) afin de cibler les destinataires des messages diffusés. La rédaction des contenus est facilitée par les propositions standards qui sont incluses dans un bon logiciel. Campagne d’abonnement à une newsletter, lancement d’un nouveau produit, début d’une nouvelle campagne promotionnelle…, toutes les principales raisons d’envoyer un email personnalisé à ses clients ont été étudiées. Il ne reste plus qu’à insérer un logo et quelques photos de la boutique.

 

Le commerce de proximité à tout intérêt à intégrer la transformation digitale dans son activité quotidienne. Elle va lui permettre de fidéliser ses clients et d’en prospecter de nouveaux tout en réalisant un investissement minime.

 

Suivez vos clients dans l'ère 2.0 et communiquez avec eux via des outils digitaux.
et découvrez comment digitaliser votre point de vente et pourquoi !

 

Comment digitaliser votre point de vente ?

Génération de trafic en point de vente Marketing relationnel

Maxime James

Ecrit par Maxime James

Accro aux médias sociaux, j'évolue depuis plus de 7 ans dans ce domaine. De la stratégie à la création de contenu, je veille et travaille sur la globalité du métier. Chez Digitaleo depuis 2016, je travaille avec différents services dans l'élaboration de contenus digitaux et la communication sur les réseaux sociaux.
false