<img src="//bat.bing.com/action/0?ti=5118328&amp;Ver=2" height="0" width="0" style="display:none; visibility: hidden;">

La transformation numérique du secteur de l'équipement de la maison

Par Maxime James le 26 juil. 2016 |

Partager :

Le secteur de l’équipement de la maison est un vaste marché qui regroupe de nombreuses catégories de produits. Les formes de commercialisation de ces articles adoptent toutes les possibilités actuelles, de la petite boutique de quartier aux grandes enseignes nationales en passant par les Pure Players, ces nouveaux acteurs qui n’interviennent que sur Internet.

L’évolution des modes de vie des consommateurs et notamment l’usage constant d’Internet a apporté de profonds changements aux fondements de ce secteur. Cette transformation digitale a fait apparaître une démarche plus structurée de l’acte d’achat. Pour profiter pleinement de cette nouvelle tendance, le point de vente doit s’adapter à cette mutation technologique.

 

Un secteur en baisse

 

equipement-maison-2.jpgLe secteur de l’équipement de la maison comprend différentes catégories : le gros et le petit électroménager, les appareils électroniques, l’ameublement, le luminaire, l’art de la table, le textile d’ameublement, etc. Selon les données de l’IPEA (Institut d’Études et de Promotion de l’Ameublement), la totalité de ce secteur pèserait plus de 50 milliards d’euros à l’année.

La majorité de ces catégories traversent une série de périodes complexes. Ainsi, la croissance de 3 % du secteur de l’ameublement en 2015 ne rattrape pas les contreperformances de 2013 (-1 %) ou de 2014 (- 6 %). Le secteur de l’électroménager est sans doute celui qui se porte le mieux, et ce, malgré un contexte défavorable (la Coupe du monde de football au Brésil). Dans ce contexte, c’est encore et toujours la famille des télécommunications qui réalise la meilleure performance (+7 %).

 

La transformation digitale

 

Si dans sa globalité, le marché de l’équipement de la maison stagne, ce n’est pas le cas de la part de marché de chaque canal de vente. Pour la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance), près de 5 % des ventes de ce secteur se font sur Internet, un chiffre qui progresse de l’ordre de 50 % chaque année depuis 2012.

Aujourd’hui, près de 35 millions de Français achètent sur Internet, soit 80 % du total des internautes, et 6 millions d’entre eux l’ont fait en utilisant un appareil mobile (smartphone, tablette…).

Cette redistribution des cartes se fait donc en défaveur des boutiques et des magasins traditionnels qui n’ont pas toujours su s’adapter à une nouvelle manière d’acheter des consommateurs.

 

Développer sa stratégie digitale

 

Pour exister dans un marché en pleine mutation, et ainsi récupérer sa part de marché, il est indispensable que les commerces classiques adoptent les nouvelles techniques du marketing. Il n’est pas nécessaire d’être un expert dans ce domaine. Des solutions SMS et des logiciels emailings existent, lesquels facilitent la mise en place de campagnes marketing efficaces et économiques sans recourir à des tiers.

equipement-maison-1.jpg- La communication multicanal : puisque les clients sont désormais toujours connectés, autant les contacter à travers les appareils qu’ils utilisent au quotidien, leur smartphone, leur ordinateur ou leur portable. La taille de ces appareils étant très différente, il est recommandé d’associer le bon message au terminal qui correspond : le SMS avec le numéro du portable et l’email avec l’adresse de messagerie. Ce dernier sera sans doute ouvert sur un smartphone avant d’être lu sur un PC. Un logiciel de communication multicanal pourra utiliser intelligemment la base de données des clients ; il permettra d’élaborer une communication électronique de qualité grâce à des modélisations prêtes à l’emploi avant d’envoyer les messages à des milliers de destinataires. Ces messages pourront concerner la sortie d’un nouvel appareil électroménager, la sortie d’une nouvelle collection de meubles ou une période de solde sur des articles des arts de la table.

- La magasin phygital : l’attente des consommateurs ayant évolué, il est logique que le magasin s’adapte à ces changements. Pour commencer une vente ou la finaliser, de plus en plus d’enseignes intègrent le numérique dans la surface de ventes. Les bornes interactives et les petits écrans tactiles permettent de fournir des informations complètes et sans attendre ; le paiement en caisse via le smartphone est en train de se développer, une technique qui permet de présenter une réduction sous la forme d’un QR code. La présence des bornes est particulièrement judicieuse, car elle permet de collecter les informations de contact des clients potentiels et donc de développer et d’actualiser la base de données client à moindre coût.

 

Le commerce est une activité qui exige de la vision et du flair. Cette activité demande également une adaptabilité du commerçant vis-à-vis des changements de comportement de ses clients. Dans le secteur de l’équipement de la maison, la transformation numérique est déjà une réalité.

 

Suivez vos clients dans l'ère 2.0 et communiquez avec eux via des outils digitaux.
et découvrez comment digitaliser votre point de vente et pourquoi !

 

Comment digitaliser votre point de vente ?

Photo credit: 'Playingwithbrushes' via Visualhunt.com / CC BY

Fidélisation client Génération de trafic en point de vente Marketing relationnel

Maxime James

Ecrit par Maxime James

Accro aux médias sociaux, j'évolue depuis plus de 7 ans dans ce domaine. De la stratégie à la création de contenu, je veille et travaille sur la globalité du métier. Chez Digitaleo depuis 2016, je travaille avec différents services dans l'élaboration de contenus digitaux et la communication sur les réseaux sociaux.
false