<img src="//bat.bing.com/action/0?ti=5118328&amp;Ver=2" height="0" width="0" style="display:none; visibility: hidden;">

La transformation numérique dans l'univers des loisirs et de la culture

Par Maxime James le 2 août 2016 |

Partager :

En 2014, après deux années de recul, le secteur de la culture et des loisirs est enfin reparti à la hausse. Si la presse et les livres au format papier poursuivent leur chute imparable, les mêmes produits enregistrent des progressions remarquables quand ils sont au format numérique. Du côté des sorties et aux voyages, les Français les justifient de plus en plus souvent comme des motifs de circuits et de découvertes culturelles. Signe des temps, les musées et les sites historiques se parent de technologie numérique qui facilite le parcours des visiteurs.

 

La transformation numérique des musées

 

Loisirs-culture1.jpgLa part des Français ayant visité un musée ou un site culturel dans le cadre d’un voyage touristique est passée de 12 % en 2010 à 13,8 % 4 ans plus tard. Ces données de l’INSEE confortent l’idée que malgré les changements des modes de vie qu’impliquent la Révolution Internet, les personnes de tout âge restent des individus curieux, avides de culture et prêts à faire de longs déplacements pour admirer des chefs d’œuvres réputés ou des créations anonymes.

Plus que des pionniers, les espaces culturels sont des moteurs de l’usage du numérique pour maintenir l’intérêt de la population. Ils furent parmi les premiers à posséder leur site en ligne, à gérer un logiciel d’emailing, à programmer l’envoi de SMS, à gérer des comptes professionnels sur les réseaux sociaux, à créer des fiches sur les artistes et sur les œuvres, etc.

Cette adoption rapide des nouveaux modes de communication ne se limite pas à l’usage de ces canaux. Il y a longtemps que les salles des musées, les galeries et les monuments historiques se sont dotées de capteurs et autres QR codes. Ces éléments permettent aux mobinautes qui visitent le site d’accéder à des informations précieuses d’un seul clic sur leur smartphone.

 

La transformation numérique du secteur touristique

 

Le tourisme est le premier secteur qui a basculé la plus grande partie de ses opérations marketing et administratives sur le numérique. Avec un chiffre d’affaires via Internet de 32 milliards d’euros en 2015, il demeure le plus gros secteur de facturation en ligne. Les produits culturels physiques ou dématérialisés ne facturant « que » 6 milliards durant la même période.

Dans le secteur du tourisme, la transformation numérique se traduit par la constitution d’une base de données très dense et surtout parfaitement segmentée. La catégorisation des critères inclut le genre, l’âge, le lieu de résidence, mais aussi les préférences des Internautes. Avec le bon outil, il est alors possible d’envoyer des campagnes personnalisées et surtout de cibler chacunes des opérations commerciales.

 

Sortir et se divertir

 

Loisirs-culture2.jpgL’une des catégories les plus utilisées du secteur du loisir et de la culture est celle des sorties dont font partie les théâtres et les cinémas.

Avec 39,5 millions d’individus s’étant rendus au moins une fois dans les salles obscures, l’année 2015 est très proche du record historique de 2010. Si le cinéma reste la sortie la plus populaire, c’est parce que les nouveaux films bénéficient de bonnes campagnes de lancement, lesquelles sont parfaitement relayées par les cinémas au niveau local. Les campagnes emailing et les envois de SMS font partie de l’arsenal récurrent destiné à susciter l’intérêt des clients disposant d’une carte de fidélité ou d’une carte à entrées multiples.

Plus de 600 000 spectateurs se sont rendus dans l’un des 4 théâtres nationaux français (La Comédie-Française, le Théâtre national de l’Odéon-Théâtre de l’Europe, le Théâtre national de la Colline et le Théâtre national de Strasbourg). Le Théâtre national de Chaillot, le cinquième et dernier théâtre de cette liste accueille essentiellement des œuvres dramatiques et des ballets.

Dans ces lieux traditionnels des arts vivants, tout a été fait pour que les spectateurs disposent de toutes les informations via Internet et qu’ils puissent réserver et payer leur billet en un seul clic.

 

Le secteur du loisir et de la culture a intégré toutes les possibilités qu’offrent le numérique dans son activité quotidienne. Provoquer le contact, mais aussi répondre instantanément à une demande, en installant des bornes interactives, des codes QR et la WiFi dans les espaces visités.

 

Suivez vos clients dans l'ère 2.0 et communiquez avec eux via des outils digitaux.
et découvrez comment digitaliser votre point de vente et pourquoi !

 

New Call-to-action

Photo credit: taqumi via Visual hunt / CC BY

Loisirs et culture

Maxime James

Ecrit par Maxime James

Accro aux médias sociaux, j'évolue depuis plus de 7 ans dans ce domaine. De la stratégie à la création de contenu, je veille et travaille sur la globalité du métier. Chez Digitaleo depuis 2016, je travaille avec différents services dans l'élaboration de contenus digitaux et la communication sur les réseaux sociaux.
false