<img src="//bat.bing.com/action/0?ti=5118328&amp;Ver=2" height="0" width="0" style="display:none; visibility: hidden;">

Le RGPD : quelles conséquences 1 an après ?

Par Jérémy Garnault le 22 mai 2019 |

Partager :

Ce 25 mai 2019, le RGPD (le Règlement Général de la protection des données) soufflera sa première bougie. Cette loi de protection des données, entrée en vigueur en 2018, visait à renforcer l'importance de la protection de la vie privée des internautes au cœur des entreprises. Cependant, la compréhension délicate de cette loi pour les internautes et sa mise en place parfois longue pour les entreprises ont rendu son application laborieuse. Quelles conséquences un an parès ? Nous revenons dans cet article sur les principaux résultats de ce règlement pour les entreprises, les particuliers et les autorités.

 

Conséquences RGPD

1. Rappel des faits

Le RGPD (ou en anglais « General Data Protection Regulation » ou GDPR) encadre le traitement des données personnelles sur le territoire de l’Union européenne.

Née de la volonté de protéger les citoyens d’actes malveillants et de leur donner plus d’autonomie sur leurs données, il a fallut 2 ans de préparation pour aboutir à cette loi. Les entreprises devaient s'y être préparées en amont afin d'être en conformité à partir du 25 mai 2018.

Cette loi permet également d’harmoniser la législation au sein de l’Union Européenne. En France, ce type de réglementation était déjà régie par la CNIL (Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés). C’est également cet organisme qui s’occupe de recevoir et traiter les plaintes, et de faire respecter le RGPD sur le territoire français.

L’objectif de cette loi est aussi de contraindre les entreprises à instaurer des systèmes fiables qui permettront de garantir la sécurité et le contrôle des données personnelles des consommateurs. Les entreprises doivent nommer un référent RGDP, appelé DPO (Délégué à la Protection des Données), afin de mettre en œuvre la conformité au règlement européen sur la protection des données au sein de l'organisme qui l'a désigné.

Un an après son entrée en vigueur, quelles sont les conséquences de cette loi sur les entreprises, les internautes et les autorités ?

 Application RGPD pour les entreprises

2. Conséquences RGPD mitigées pour les entreprises

Bien que les entreprises devaient être prêtes le 25 mai 2018, il en reste de nombreuses n’ayant pas encore fait le nécessaire.

Dans les premiers chiffres qui sont apparus 6 mois après, les conséquences du RGPD sont mitigés : plus de 32 000 entreprises1 ont désigné un délégué à la protection des données (DPO). Ce qui représente une hausse significative de représentant de la protection des données dans les entreprises comparé à l’avant RGPD. Cependant ce chiffre est à nuancer : plus de 50 000 postes seraient encore à pourvoir selon la CNIL2.
Deux raisons peuvent expliquer le retard des entreprises :

  • Peu de menaces pesaient sur les entreprises en cas de sanctions de non-conformité,
  • Aucun bénéfice immédiat, en plus d'un coût financier.

La CNIL a été particulièrement clémente sur les sanctions en cette première année. Selon des récentes déclarations de l’organisme, les sanctions vont désormais être prises sévèrement. De quoi encourager bon nombre d’entreprises à redoubler d’effort afin d’être conforme à la loi.

 

3. Les internautes sensibilisés à la protection des données

Alors que les effets pour les entreprises sont ambivalents, les effets pour les particuliers se sont fait ressentir assez rapidement. En effet, alors que certains faits de société ont particulièrement attiré l’attention de l’opinion publique sur le traitement des données (le scandale Facebook par exemple); le besoin d’en savoir plus et de se rassurer s’est fait ressentir :

  • 66%1 des Français se disent plus sensibles à la protection des données que ces dernières années.
  • La CNIL a enregistré en France cette année plus de 9 700 plaintes individuelles pour méconnaissance du RGPD et atteinte à leurs droits, soit une hausse de plus de 34% par rapport à l’année 2017. Dans toute l’Europe, plus de 95 000 plaintes ont été enregistrées en 8 mois3.
  • Les visites sur le site de la CNIL se sont multipliées : le site a reçu 7 millions de visites en 20181 (contre 4,4 millions en 2017).

La connaissance du RGPD apparaît désormais globalement bonne, 65% des Français en avaient déjà entendu parler. Une fois mieux informés sur ce règlement, les Français portent un regard largement positif sur celui-ci, puisque 73% considèrent qu’il est efficace pour mieux protéger les données personnelles.

 Conséquences RGPD email marketing

4.  Le gagnant inattendu du RGPD : l’email marketing

Les professionnels du marketing sont globalement satisfaits de l’impact de cette réglementation : seuls 20%4 se disent contre et pensent qu’il n’y a pas d’impact positif.

Une conséquence surprise de l’an 1 du RGPD est l'efficacité accrue de l’email marketing :

  • Côté particuliers, l’emailing est mieux perçu : les internautes reçoivent en moyenne 50% moins de SPAM, et constatent un contenu plus riche et intéressant.
  • Pour les entreprises, les effets sur les particuliers impactent positivement le taux de clic et le taux d’ouverture de leurs campagnes emailing.

Créer une base de données propre et entretenue selon les règles en vigueur, couplée avec des communications personnalisées et du contenu intéressant permettent de ne pas tomber dans les SPAM, d’améliorer la connaissance client et votre lien avec eux, mais également de rassurer vos clients sur l’utilisation que vous faites des données qu’ils vous confient.

 

5. Conclusion

Le RGPD a donc eu des conséquences mitigées selon les parties concernées : un accueil globalement positif pour les particuliers, et une satisfaction plus disparate selon les entreprises. Quand aux autorités, il reste des efforts à fournir quand à l'accompagnement des entreprises et des collectivités dans la bonne pratique de cette loi. Les sanctions promises par la CNIL peuvent également faire effet d'électrochoc : la firme Google a notamment été amendée d’un montant de 50 millions d’euros. Un montant impressionnant qui saura sans doute faire accélérer les choses.

 

Fiche produit BDD

Sources :

1 - RGPD : Quel bilan 6 mois après son application ?
https://www.cnil.fr/fr/rgpd-quel-bilan-6-mois-apres-son-entree-en-application/

2 - #RGPD : 6 mois après, le bilan et les chantiers à venir
http://info.haas-avocats.com/droit-digital/6-mois-apr%C3%A8s-le-rgpd-le-bilan-et-les-chantiers-%C3%A0-venir/

3 - RGPD : plus de 95 000 plaintes et 3 amendes
https://www.generation-nt.com/rgpd-plaintes-europe-protection-donnees-actualite-1961496.html/

4 - El sorprendente efecto de la RGPD en el email marketing: ha hecho que sea más efectivo
https://www.puromarketing.com/11/31921/sorprendente-efecto-rgpd-email-marketing-hecho-sea-mas-efectivo.html/

Jérémy Garnault

Ecrit par Jérémy Garnault

Passionné par les voyages et la communication, j'arrive à Digitaleo en tant que chargé de marketing opérationnel. Tenir à jour ce blog me permet d'enrichir mon intérêt et ma curiosité envers les stratégies de marketing globales et digitales et de monter en compétence dans ces domaines au service de Digitaleo.
false