<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1652509038381044&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Nouvelles règles pour optimiser vos fiches Google My Business


Lecture : 10 minutes

Partager :

Saviez-vous que 50% des recherches “à proximité” découlent sur une visite en magasin1? En effet, la visibilité de vos établissements en ligne peut être à l’origine d’un trafic conséquent dans vos établissements, il ne faut donc pas la négliger. 

Les fiches Google My Business en sont un élément clé : elles représentent vos cartes de visite en ligne. Grâce à elles, vous serez visible localement en France et à l’étranger

Les règles et les critères d’optimisation de Google vis à vis des fiches Google Business Profile évoluent très régulièrement, passant parfois du tout au tout. Il ne faut pas les négliger : si vous les respectez et faites partis des bons élèves, le ranking (classement) de vos fiches dans les résultats de recherche pourrait augmenter et donc créer plus de trafic dans vos établissements.

Dans cet article, on abordera ensemble les nouvelles règles Google My Business mises à jour fin juillet 2023 et s’il faut ou non les suivre.

 

optimisation fiche google my business

1. Fiches Google My Business et optimisation, qu'est-ce que c'est ?

Les fiches Google My Business

Les fiches Google My Business sont “un outil qui permet aux établissements et aux organisations de gérer leur présence en ligne sur Google”2. Comme évoqué plus tôt, ce sont des cartes de visite en ligne interactives : on y retrouve votre activité, email, téléphone, site web, réseaux sociaux etc. On peut même y lire des avis clients (et vos réponses) ou vos actualités grâce aux Google Posts. 

google local pack fiche google my business

Exemple de résultats de recherche Google appelé "Google Local Pack" avec 3 fiches Google My Business

Modifiables en quelques clics, elles permettent à vos commerces d’être visibles localement par vos prospects et clients. Par exemple, lorsqu’ils chercheront une boulangerie proche de chez eux, la vôtre pourra se retrouver dans les résultats de leur requête voire même dans le Google Local Pack, c'est-à-dire dans les 3 premiers résultats accompagnés d’une carte Google Maps. Plus vous êtes haut dans le ranking Google, plus il y a de chances qu’ils vous rendent visite. 

 

L'optimisation des fiches

Optimiser ses fiches Google My Business peut-être chronophage lorsque l’on possède plusieurs dizaines d’établissements.

Par optimisation on entend :  les remplir au mieux, en créant un lien avec toutes vos autres plateformes afin que l’algorithme de Google vous associe aux requêtes d’internautes de manière pertinente et complète.
C’est aussi prendre en compte les critères et règles misent en place par Google et les suivre au maximum afin d’augmenter son ranking dans les résultats de recherche.

Il est très important d’optimiser vos fiches Google My Business car elle vous assure une visibilité globale et locale, surtout lorsque l’on sait que Google possède 90% de parts de marché3. L’optimisation des fiches GMB est donc un enjeu pour toutes les entreprises, qu’elles soient en France ou à l’étranger d’où l’importance de vous équiper d’une solution de presence management pour vous en simplifer la gestion.

 

nouvelles règles google my business

2. Les changements annoncés en juillet 2023

Seule votre raison sociale peut être inclue au titre de votre fiche 

Dans un article précédent, indiquant comment améliorer son classement de SEO local sur Google en 2023, nous vous expliquions qu’il pouvait être nécessaire, selon vos produits et services, d’insérer des mots clés dans le titre de votre fiche Google My Business. Cela vous permettait d’être mis en avant sur un plus grand nombre de requêtes. Même si cela n’a pas changé, la règle selon Google a évolué : en effet, rallonger le titre de sa fiche pour y faire apparaître plus de détails n’est pas toujours la marche à suivre.

Google indique dorénavant que le titre de votre fiche doit simplement se résumer à votre raison sociale. La ville où vous êtes implantée, les mots-clés de votre activité ou des émojis décrivant vos services ne doivent plus y figurer.

Par exemple, si vous êtes audioprothésiste Krys à Lille : 
❌ “Krys Audition Lille - audioprothésiste”, ce n’est pas possible car vous indiquez votre ville et un mot clé décrivant votre activité
❌ Krys Audition 🦻, l’émoji ne doit pas être intégré
✅ Krys Audition, tout est bon, votre raison sociale est présente et rien de plus

Cependant, sur votre fiche GMB, vos prospects et clients auront bien l’information de votre localisation et adresse.

fiche google my business coiffeur barber rennes  fiche google my business coiffeur barber rennes

A gauche, le coiffeur ne respecte pas les règles, tandis que celui de droite correspond aux attentes de Google.

 

Les réseaux doivent uniformiser leur titre de fiche Google My Business

Dans la continuité des titres simples, Google souhaite que les réseaux d’établissements uniformisent leur titre de fiches afin de pouvoir les associer entre eux et reconnaître la constitution d’un réseau. 

Si l’on reprend l’exemple précédent, tous les points de vente Krys Audition seront nommés “Krys Audition”, sans fioriture supplémentaire. L’adresse indiquée sera le seul critère différenciant au premier abord, même s’il sera possible d’ajouter différents éléments comme des Googles Posts par exemple.

Le réseau Atol Mon Opticien l’a d’ailleurs bien mis en place : tous les points de vente en France (sauf quelques exceptions) sont nommés “Atol Mon Opticien”.

 

                   fiche google my business atol mon opticien redon    fiche google my business atol mon opticien lille    fiche google my business atol mon opticien  lyon

Exemple d'un réseau uniformisé : Atol Mon Opticien

Au-delà des avantages que cela apportera à votre référencement Google, cela permettra aussi de créer une réassurance auprès de vos clients.

 

Bien choisir ses catégories principales et secondaires

Lors de la création ou modification de votre fiche Google My Business, vous pouvez choisir jusqu’à 10 catégories pour décrire votre activité : 1 principale et 9 secondaires. 

Vous souhaitez savoir à quoi servent ces catégories ? 
Catégories Google My Business : à quoi ça sert ?

 

Les nouvelles règles Google stipulent que vos catégories doivent être choisies minutieusement, sans forcément remplir les 10 possibilités. En somme, ce n’est plus “plus il y en a mieux c’est” mais plutôt “mieux elles sont choisies, mieux c’est”. Vous devez choisir celles qui correspondent véritablement à votre activité et vos produits/services.

Google implique avec cette règle que les entreprises qui utilisent le maximum de catégories doivent pouvoir le justifier avec une cohérence. Si vos choix sont pertinents, il n’y a pas de problème. Assurez-vous que vos mots-clés présents dans vos catégories GMB sont également présents sur votre site internet, réseaux sociaux ou toutes autres plateformes reliées à votre fiche GMB. 

En bref, vous devez : 

  • Sélectionner votre catégorie principale pour définir votre activité
  • Sélectionner des catégories secondaires pour compléter la principale mais faire attention à ce qu’elles soient précises (par exemple, ne pas ajouter “Meubles et décoration” si vous êtes spécialisés dans le papier peint)
  • Ne pas utiliser les catégories secondaires pour remplacer les mots clés qui ne sont pas présents dans le titre

 

Ne pas indiquer d'adresse si vos clients ne peuvent pas s'y rendre

Si vous ne recevez pas de clients dans votre établissement, vous devez masquer votre adresse et utiliser les zones desservies sur votre fiche Google My Business.

C’est ce que font par exemple des mandataires immobiliers, des prestataires itinérants ou les acteurs du service à la personne.

 

fiche google my business mandataire zones desservies

Exemple d'un mandataire immobilier renseignant des zones desservies sur sa fiche GMB


Par exemple, un jardinier résidant à Nantes peut indiquer Rennes dans ses zones desservies. Il apparaît donc dans les requêtes “jardinier Rennes” et “jardinier Nantes”, ainsi que toutes celles où il indique pouvoir se déplacer.

Vous pouvez paramétrer jusqu’à 20 zones maximum. Si vous intervenez dans des grandes villes telles que Lyon ou Paris, ne saisissez pas tous les arrondissements, sous peine de perdre énormément de zones : indiquez seulement la ville dans son entièreté.

Cette option peut être très pratique pour les activités le nécessitant. Cependant, une fiche GMB avec une adresse renseignée sera toujours mieux positionnée par Google.

Faites également attention à sélectionner des zones cohérentes en fonction de votre domicile (même si votre adresse n’est pas affichée, vous devrez la renseigner sur Google). On estime qu’il ne faut pas dépasser les 2 à 3h de route.

 

impacts regles google my business sur les entreprises

3. Les impacts sur votre entreprise

Comme évoqué sommairement plus tôt, certaines actions peuvent avoir des conséquences sur votre fiche Google My Business.

Du point de vue d’un internaute, si vos fiches ne sont pas optimisées et dans les règles, l’expérience sera désagréable et la conversion des prospects en clients sera moindre. De plus, une information mensongère peut énerver les internautes et les pousser à signaler votre fiche à Google.

Mettre en place des zones desservies sur votre fiche peut par exemple entraîner une réévaluation par Google qui doit vérifier à nouveau les informations de votre site internet. Ces validations peuvent prendre plusieurs jours, vous perdrez donc de la visibilité.

Si vous persistez à renseigner des émojis ou caractères spéciaux dans le titre de votre fiche, vous risquez différentes choses, jusqu’à la suspension de celle-ci : vous serez totalement invisibilisé et risquez de perdre des clients ou prospects .En effet, toute suspension, peu importe la raison, peut entraîner, même si elle est de courte durée, une baisse de chiffre d'affaires : votre fiche ne sera plus du tout référencée, et une fois de retour, son classement aura baissé, de quoi vous invisibiliser.

Cependant, respecter toutes les règles Google peut être parfois synonyme d’une baisse de performance. En effet, ne pas mentionner le nom de votre ville dans votre titre de fiche peut par exemple faire baisser votre position dans les résultats de certaines requêtes.

Conclusion

En résumé, gardez toujours en tête qu’une fiche Google My Business bien optimisée, c’est une visibilité locale assurée. Pensez à bien la remplir et à l’actualiser régulièrement.

Choisir de ne pas suivre les règles Google reste un risque à cause des revalidations et suspensions, cependant, cela peut permettre d’être mieux classé sur Google. C’est un parti pris, à vous de savoir ce qui sera bénéfique pour votre établissement. 

Posez-vous les bonnes questions : le jeu en vaut-il la chandelle ? De notre côté, on pense que le risque mérite d’être pris si cela vous permet d’être plus visible localement

Si votre fiche est cohérente et en relation avec toutes vos autres plateformes (sites internet, réseaux sociaux, avis clients), le risque sera minimisé car Google sera en mesure d’analyser la véracité de vos informations.

Même si ces règles peuvent sembler déroutantes, elles permettent néanmoins de réguler l’utilisation des fiches et de limiter les dérives de certaines entreprises peu scrupuleuses.

 

10 astuces pour optimiser votre visibilité sur Google My Business

 

Références :

1. SocialMediaToday

2. Google

3. StatCounter

Anaëlle Boulard

Ecrit par Anaëlle Boulard

Après une expérience dans le service marketing d'un réseau, j'ai intégré Digitaleo et souhaite vous partager mes analyses sur différents sujets marketing tels que le SEO, les réseaux sociaux et l'e-réputation.
false