Réseaux sociaux : les clés pour organiser la stratégie d’animation locale de votre enseigne


Lecture : 9 minutes

Partager :


Aujourd’hui 90 % des consommateurs achètent auprès de marques qu’ils suivent sur les réseaux sociaux1. Facebook, Instagram ou encore LinkedIn sont donc aujourd’hui incontournables pour vos points de vente ! Pourquoi tant d’intérêt ? Avoir des pages locales sur chaque réseaux sociaux bénéficie à votre référencement et vous permet d’avoir plus de portée sur les réseaux sociaux car les posts locaux sont davantage exposés. Les pages locales favorisent aussi l’engagement car vos utilisateurs s’identifient plus facilement au point de vente qu’ils connaissent.  Ces trois réseaux sociaux offrent chacun des atouts différents pour votre stratégie et se complètent parfaitement. Dans cet article on vous explique comment bien initier votre stratégie d’animation locale sur ces 3 réseaux sociaux afin de rendre votre visibilité en ligne optimale  !

 

 

Réseaux sociaux : les clés pour organiser la stratégie d’animation locale de votre enseigne

1. Créez une page par établissement 

Étape incontournable, la création de page pour chacun de vos établissements représente une réelle opportunité d’augmenter leur visibilité, notamment sur Facebook, Instagram et LinkedIn lorsque vous y êtes déjà présent en tant que marque. La bonne pratique  est de reproduire l’organisation de vos points de vente sur ces réseaux avec d’une part, une page nationale gérée par votre siège, et d'autre part des pages locales pour vos points de vente. Ce type d’organisation apporte de réels bénéfices à votre enseigne en termes de référencement local sur les moteurs de recherche, d’engagement, de portée et enfin, sur Facebook, elle s’avère être une source supplémentaire pour récolter des avis clients locaux. 

 

Compte national : 0,03 % d’engagement

Compte national : 0,03 % d’engagement

 

Comptes locaux : 10 % d’engagement sur ces 3 pages cumulées Comptes locaux : 10 % d’engagement sur ces 3 pages cumulées Comptes locaux : 10 % d’engagement sur ces 3 pages cumulées 

Comptes locaux : 10 % d’engagement sur ces 3 pages cumulées 

 

Prenons l’exemple des comptes locaux LinkedIn de Leroy Merlin qui se sert du réseau social pour la promotion d’ offres d’emploi. La marque surfe sur la tendance des "collaborateurs ambassadeurs" pour créer de l’engagement sur ses posts.

La somme des taux d’engagement pour les trois pages locales est de 10 % tandis que la page nationale obtient un taux inférieur à 1%. En étendant cet exemple à l’échelle de tout un réseau, cette pratique pourrait représenter un supplément d’engagement et de visibilité très conséquent. Cela s’explique d’une manière très simple : les utilisateurs d’Instagram, de LinkedIn ou de Facebook s’engagent plus facilement sur un contenu local rattaché directement à un point de vente ou à une enseigne qu’ils connaissent déjà.

💡 Petit conseil : Sachez que les profils LinkedIn des collaborateurs peuvent être utilisés en complémentarité des pages entreprise, dans le but d’augmenter la portée et l’engagement autour d’une thématique de post.

 

Réseaux sociaux : les clés pour organiser la stratégie d’animation locale de votre enseigne

2. Organisez votre stratégie de publication 

Quelques chiffres : 

  • 67 % des utilisateurs Facebook consultent une page professionnelle au moins une fois par semaine. En effet c’est un réel levier de visibilité pour votre marque2.  
  • 90 % des utilisateurs d’Instagram sont abonnés à une entreprise3, en effet le réseau social est très utilisé pour faire découvrir les nouveaux produits ou encore inspirer sa communauté notamment par le visuel.
  • 85 % des décideurs et cadres d’entreprises en France utilisent LinkedIn4, très puissant pour toucher une audience professionnelle.

 

Quelle audience pour quel réseau ? 

Avant toutes choses, revenons sur les spécificités de chacun des réseaux sociaux les plus connus :

  • Facebook se présente aujourd’hui comme le réseau social le plus généraliste en termes d’audience puisque 91 % de ses utilisateurs quotidiens ont entre 25 et 49 ans4
  • Instagram est la plateforme la plus pertinente pour cibler une audience jeune, puisque 81 % de ses utilisateurs se concentrent sur une tranche d’âge entre 16 et 25 ans4
  • LinkedIn est le réseau le plus professionnel, car c’est la plateforme incontournable pour toucher une audience de décideurs puisque 85 % d’entre eux utilisent LinkedIn4

 

 Sources : 1. Rival IQ 2. Ecommerce Nation 

Nombre de posts par semaine en fonction des secteurs5

 

Certains secteurs d’activité plébiscitent davantage certains réseaux sociaux, en fonction de l’audience ciblée.  Le retail, la mode et la beauté sont les secteurs les plus actifs. Votre première réflexion doit donc être de choisir votre audience cible et d’en déduire sur quels réseaux sociaux vous allez communiquer.

 

Utilisez le cross posting  

Une fois vos audiences définies, vous pouvez préparer vos thématiques de posts. Certaines d'entre elles se prêteront peut-être au cross posting ! Mais qu’est-ce que c’est ? Le cross posting vous permet de réaliser une publication similaire pour tous vos réseaux avec la possibilité, évidemment, de pouvoir ajouter certaines spécificités notamment le format de l’image, la longueur du texte, les hashtags etc… Cette méthode est très pertinente pour des thématiques généralistes et qui concernent plusieurs de vos cibles. 

L’entreprise Decathlon a par exemple utilisé le cross-posting lors de l’annonce des soldes d’hiver dans un de leurs posts locaux. Elle a donc relayé le post sur ses pages Instagram et Facebook afin de pouvoir cibler plusieurs audiences et maximiser l’impact de cette annonce.

💡 Petit conseil : Instagram privilégie les formats carrés en termes d’images donc si vous souhaitez cross poster entre Instagram et Facebook, n’oubliez pas d’adapter vos visuels en conséquence. 

Le cross posting vous permet aussi de recruter de nouveaux talents ! 

 

Exemple de post LinkedIn de Leroy Merlin 

Exemple de post LinkedIn de Leroy Merlin 

 

Exemple de post Facebook de Leroy Merlin 

Exemple de post Facebook de Leroy Merlin 

 

Différenciez vos thématiques

Bien que le cross posting vous permet de gagner en efficacité, il ne peut pas fonctionner pour toutes les thématiques. En effet, certains sujets sont plus pertinents lorsqu’ils sont travaillés de manière séparée sur chaque réseau social. 

Par exemple, pour l’annonce d’une chasse aux œufs en magasin, Décathlon a fait le choix d’utiliser Facebook pour relayer l’annonce car l’objectif principal de cet événement est de générer du trafic en magasin et que cette  thématique s’adresse essentiellement à une audience familiale.

 

Exemple de post Facebook de Decathlon 

Exemple de post Facebook de Decathlon 

 

💡 Astuces : Avec Facebook, il vous est possible d’insérer des liens d’inscription dans le post lorsque cela est impossible avec Instagram. 

Il peut être également intéressant d’utiliser Instagram lorsque vous souhaitez faire un lancement produit ! En relayant un  visuel produit impactant sur Instagram, vous optimisez aussi vos chances de toucher votre audience puisque c’est LE réseau social le plus pertinent pour ce type de format. 

 

Exemple de post Instagram Yves Rocher 

Exemple de post Instagram Yves Rocher 

Enfin, la différenciation de vos thématiques est tout aussi intéressante lorsque vous souhaitez vous adresser à un réseau professionnel ! 

 

Exemple de post LinkedIn Orpi 

Exemple de post LinkedIn Orpi 

 

Le cross posting et la différenciation sont donc deux pratiques très complémentaires ! Le cross posting vous permet de gagner du temps mais il peut donner à vos clients une impression de contenu dupliqué, quant à la différenciation, elle est plus chronophage mais elle reste très propice à l’engagement.

 

Réseaux sociaux : les clés pour organiser la stratégie d’animation locale de votre enseigne

3. Accompagnez vos établissements 

Après la partie stratégique, passons maintenant à l’étape pratique de mise en place dans laquelle la collaboration avec vos établissements locaux sera cruciale ! 

Comment coordonner vos campagnes nationales et locales ? 

  • Première étape : partagez votre calendrier éditorial 

A la fois visuel et compréhensible, un calendrier est un réel outil de partage d’informations entre vous et vos points de vente pour :

  • Anticiper leurs prises de parole locales 
  • Communiquer de manière synchronisée, ce qui peut être intéressant pour optimiser l’impact d’une communication nationale par exemple. 
  • Instaurez un rythme de publication régulier au sein du réseau. En effet la régularité est très importante pour maximiser l’exposition de vos posts.

 

  • Seconde étape : partagez des modèles de posts à personnaliser 

Le partage de modèles favorise l’autonomie de vos points de ventes et apporte un réel gain en termes de réactivité pour communiquer. Cela vous permet aussi de maîtriser votre image avec des modèles respectueux de la charte de votre marque grâce notamment à l’harmonie de vos textes et de vos visuels. Enfin, ces modèles permettent aussi à vos équipes d’apporter leur touche de personnalisation et donc d’améliorer votre engagement local en rendant le post plus authentique aux yeux des utilisateurs. 

💡 Petit conseil : Restez en validation des premiers posts, le temps que votre réseau prenne la main ! 

 

  • Troisième étape : publiez en multi-local pour vos établissements 

Réaliser ponctuellement des publications au nom de vos établissements vous permet de les accompagner dans leurs débuts ou encore de les aider lors de périodes plus intenses comme les temps forts commerciaux . L’intérêt est de pouvoir personnaliser ces publications pour chacun de vos établissements en y insérant des variables telles que le nom de la boutique, la ville, l’adresse etc…qui renforcent l’authenticité du post. 

 

  • Quatrième étape : pilotez vos performances 

Pour accompagner au mieux votre réseau, il va falloir aussi mesurer votre réussite et ce à 2 niveaux : 

  •  Activité : mesurer l’adhésion de votre réseau, le nombre de posts et la fréquence à laquelle il publie. Identifier les décrocheurs et les prendre par la main avec des exemples de publications ayant bien fonctionné pour d’autres.
  • Performance : impressions, engagement. Pour renouveler les contenus performants et corriger ceux qui fonctionnent moins bien.

 

4. Conclusion 

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour bien initier votre stratégie d’animation locale sur Facebook, Instagram et LinkedIn.  Pour conclure, sachez qu’une stratégie bien rodée sur chaque réseau social peut vous permettre de booster significativement votre trafic en magasin mais aussi d’améliorer l’attachement des utilisateurs envers vos établissements locaux. Enfin, un autre moyen de décupler leur visibilité sera de mettre en place des publicités payantes via les régies publicitaires de ces mêmes réseaux sociaux.

 

Nouveau call-to-action

 

Références :

 

  1. https://www.marketingdive.com/news/90-of-people-buy-from-brands-they-follow-on-social-media-study-says/577882/ 
  2. https://www.facebook.com/business/pages 
  3. https://business.instagram.com/ 
  4. https://www.ecommerce-nation.fr/infographie-utiliser-les-reseaux-sociaux-pour-votre-site-e-commerce/ 
  5. Rival IQ 

 

Lauréline Verrier

Ecrit par Lauréline Verrier

Créative et passionnée par le monde du digital et de la communication, j'aime écrire sur des sujets innovants et partager mon expérience avec vous !
false